fbpx

Grâce à deux généreux donateurs, vous pouvez doubler votre impact! Chaque 1 $ donné sera égalé par nos donateurs jusqu'à 5 000 $. Rapprochez-nous de notre objectif de 10 000 $ qui appuiera nos programmes jeunesse. 

L’histoire Jeunesse Ottawa
de Ben

Comment vous pouvez aider

Raconter des histoires, c’est un peu mon truc.

Vous faites partie de mon histoire. Laissez-moi vous expliquer pourquoi!

J’étais l'enfant bizarre à l’école. Je ne me suis jamais senti à ma place.

Connaissez-vous ce sentiment?

Lorsque j’étais jeune, j’ai toujours été intéressé par la production de films, mais on ne me prenait jamais au sérieux. Un jour - quand j’avais 16 ans - ma mère est revenue à la maison avec un dépliant à propos du programme Youth Active Media (YAM) de Jeunesse Ottawa. L’idée était d’engager les jeunes dans l’art de la réalisation en créant des courts-métrages sur des enjeux communautaires.

Wow! Je n’en croyais pas mes yeux! Je n’avais aucune idée que Jeunesse Ottawa était si incroyable. Mais au début, j’étais tellement nerveux.Vous voyez… je souffre un peu d’anxiété. Ma mère était patiente et m’a convaincu que prendre le risque de tendre la main en valait la peine. À la fin de la première journée du programme, je me suis senti chez moi! Votre engagement à Jeunesse Ottawa a rendu possible ce genre de connexion pour moi et plusieurs de mes amis.

My immediate comfort level with YAM lead me to a huge next step! I was so proud as I approached the coordinator at the time, Pixie, to ask if there were any job opportunities in the future. Can you imagine? I was so nervous and then … here I was taking this big next step.

Pixie fut heureuse de me dire comment postuler pour un emploi. J’ai pris le temps de postuler. Devinez quoi?!

Deux mois plus tard, j’ai commencé à travailler en tant qu’animateur pour les programmes YAM. J’ai aussi commencé à travailler sur la vidéographie et le montage. Ceci m’a conduit à Hot Shoe Productions, une entreprise sociale qui embauche des diplômés du programme Youth Active Media pour créer des produits vidéo puissants pour les clients. 

Et mon histoire n’est pas terminée!

Je crains que d’autres jeunes n’aient pas accès à ces opportunités à l’avenir.

Voilà pourquoi je vous demande d’envisager d'appuyer Jeunesse Ottawa par un don. Pouvez-vous être de nouveau là pour les jeunes?

Oh, je ne veux pas oublier de vous le dire! 

Grâce à l’encouragement que vous avez fourni au travers de votre appui à Jeunesse Ottawa, j’ai décidé d’aller étudier en production cinématographique au Confederation College à Thunder Bay après que j’ai terminé le secondaire. Pouvez-vous y imaginer?! C’était un rêve devenu réalité. Mais mon histoire avec Jeunesse Ottawa n’était pas encore terminée. J’ai beaucoup appris au collège, mais lorsque j’ai obtenu mon diplôme, j’ai eu du mal à trouver un emploi stable. J’ai communiqué avec Jeunesse Ottawa pour leur demander s’ils avaient des opportunités disponibles. Je fus chanceux d’être offert l'occasion d’aider à animer le nouveau programme YAM pour les écoles secondaires.

Encore une fois, Jeunesse Ottawa fut là pour moi!

S’il vous plaît, considérez faire un don. Il y a tant de jeunes qui cherchent une fin heureuse à leur histoire… s’il vous plaît, donnez généreusement.

Sincèrement, 

Ben Bergeron