fbpx

Pourquoi l’engagement communautaire est important pour la réussite des élèves

L’engagement communautaire est le fondement de tout ce que nous faisons à Jeunesse Ottawa. Les élèves qui sont engagés dans leurs communautés ont confiance en leur capacité à utiliser leur voix pour le changement, sont actifs dans la coopération en équipe et ont de meilleures compétences en communication. Il y a plusieurs raisons pour lesquelles l’engagement communautaire à petite échelle est important pour la réussite des élèves, surtout à une époque où les médias sociaux facilitent l’engagement mondial.

Au cours de nos années de gestion du programme Initiative de citoyenneté active (ICA), nous avons appris sur: 

L’engagement communautaire renforce la confiance et la communauté

La communication bilatérale entre les jeunes et leurs communautés favorise un sentiment de confiance et d’appartenance à leurs communautés d’origine. À une époque où la plupart de nos interactions se font en ligne, se sentir connecté au monde réel devient de plus en plus difficile, en particulier pour les jeunes. Afin de construire nos communautés, nous devons y passer du temps et leur faire confiance pour entendre nos voix. En construisant ces communautés sur la base de la confiance et des relations personnelles, nous finirons par nous retrouver dans des environnements plus sûrs, plus heureux et plus sains.  

Selon une étude menée par le "Pew Research Institute", 35 % des adolescents passent «presque constamment» leur temps sur les médias sociaux. Un tiers d’entre eux ont déclaré passer trop de temps sur les médias sociaux, tandis que seulement huit pour cent d’entre eux ont déclaré y passer trop peu de temps. 

Bien que l’utilisation du téléphone puisse créer une dépendance, il ne fait aucun doute que les jeunes veulent s’engager davantage dans leurs communautés, que ce soit en ligne ou en personne, bien que beaucoup d’entre eux soient confrontés à une certaine lassitude dans le domaine en ligne après deux ans de pandémie.

L’engagement communautaire augmente la visibilité des questions relatives à la jeunesse

Qui de mieux placé pour comprendre les problèmes des jeunes que les jeunes eux-mêmes ? Même si les adultes aiment à penser qu’ils comprennent les jeunes parce qu’ils l’ont été eux- mêmes, les temps changent et les problèmes mondiaux changent. Les jeunes sont les seuls à savoir ce qu’ils apprécient vraiment et ce qui les préoccupe. En écoutant leurs voix, nous serons mieux équipés pour les aider à résoudre ces problèmes et les soutenir dans leur prise de leadership dans leurs communautés pour construire un meilleur avenir.

Heather Bilder a travaillé avec nous l’année dernière à St. Francis Xavier école secondaire to implement the Active Citizenship Initiative in her class. One group of her students created a children’s book dealing with domestic abuse.

“Je pense que c’est vraiment génial de voir à quel point ils sont autonomes lorsqu’ils sont engagés dans leur apprentissage”, a déclaré Heather Bilder à propos de ses élèves. 

En 2020, l’Enquête sociale générale (ESG) sur l’identité sociale a révélé que les jeunes étaient parmi les moins engagés civiquement dans les communautés canadiennes, puisque seulement 60 % des jeunes âgés de 15 à 30 ans s’intéresseraient à la politique. En revanche, 68 % des personnes âgées de 31 à 46 ans et 74 % de celles âgées de 47 ans et plus ont déclaré s’intéresser à la politique. Cependant, on a constaté que les jeunes étaient plus engagés dans des activités récréatives ou des passe-temps que ceux des catégories plus âgées, ce qui donne à penser que les jeunes s’intéressent aux choses qui les touchent le plus, mais qu’ils n’ont peut-être pas l’éducation ou l’encouragement nécessaires pour poursuivre leur engagement civique.

L’engagement communautaire favorise la justice, l’équité et la diversité

Une communauté engagée se traduit par un éventail diversifié de voix, garantissant la justice et l’équité pour tous les sous-groupes. En créant une société idéale, les jeunes savent quelles solutions ils aimeraient voir. Un environnement qui exclut certains groupes de personnes n’est pas un environnement sûr ou positif, et n’est pas un environnement dans lequel les gens veulent vivre. 

L’équité est non seulement une question de droits de l’homme, mais un environnement juste et diversifié est également sain pour nos identités. En apprenant d’un éventail de cultures et de peuples, nous devenons des citoyens complets et attentifs qui peuvent rendre le monde meilleur pour tous, de nos foyers à nos lieux de travail.

Tout au long de nos années à la tête de L’ICA, nous avons proposé plusieurs projets traitant de ce même problème. En 2018, nous avons soutenu le projet Mural de l’Institut collégial Glebe par élèves de l’Institut collégial Glebe, qui a mis en scène des artistes de la communauté qui ont peint une murale pour attirer l'attention sur l'histoire LGBTQ+ pour l'équité et l'inclusion. 

Dans une autre classe, les élèves ont écrit des lettres aux conseils scolaires sur une série de sujets, notamment la nécessité d’intégrer davantage de thèmes LGBTQ+ dans leur programme. 

¨Les élèves LGBTQ+ ont été négligés par le système éducatif de manière continue pendant plusieurs décennies, ce qui a conduit à des environnements d’apprentissage dangereux pour tout élève sous l’égide lesbienne/gay/bi/trans/queer. Une multitude de fautes ont perpétué ce problème, mais il est temps que le gouvernement de l’Ontario agisse et offre des conditions d’apprentissage sécuritaires et saines aux élèves quelle que soit leurs identités de genre et leurs orientations sexuelles.¨ – Un élève concerné

Notre programme Ponts d’arcs-en-ciel ¨Rainbow Bridges¨ s’associait également à des élèves pour créer des espaces accueillants dans les écoles, et en 2021, nous avons organisé un festival du film pour mettre en lumière une variété de sujets auxquels la communauté LGBTQ+ est confrontée.

Le rôle de l’éducation dans l’engagement des élèves & comment vous pouvez aider !

Chez Jeunesse Ottawa, nous aidons les enseignants à engager les élèves dans une réflexion ciblée et des expériences pratiques qui augmentent les connaissances, développent des compétences et accroissent la capacité des élèves à contribuer à leurs communautés. 

Notre programme Initiative de citoyenneté active (ICA), par exemple, vise à faire participer les élèves et à transformer le monde qui les entoure. Nous présentons aux élèves plusieurs questions dans le cadre de notre programmation éducative, en les encourageant à agir et en les guidant tout au long de leur parcours. Dans le passé, les élèves ont travaillé sur le logement abordable, le jardinage durable et bien plus encore.

Le 29 novembre, nous allons participer au Madi je donne "Giving Tuesday." Nous avons un objectif ambitieux d’imprimer et distribuer 500 livres aux écoles d’Ottawa d’ici au 31 décembre. Pour faire votre part dans l’amplification des voix des jeunes, pensez à faire un don ici à notre Initiative de citoyenneté active.